Louer toute l’année sur la Costa Brava

Louer toute l’année sur la Costa Brava

Il y a encore quelques années, la location annuelle passait pour être la solution des pauvres, qui n’avaient pas la possibilité d’obtenir un crédit pour acheter leur logement. Dix ans de crise immobilière et financière plus tard, les choses ont changé.

Tout d’abord, l’obtention d’un crédit n’est plus chose si aisée et, si vous voulez acheter, il vous faudra apporter environ trente pour cent du prix d’achat. En effet, même si votre situation d’emploi est stable, la banque ne vous prêtera en général pas plus de quatre-vingt pour cent du montant de l’acquisition. A cela vous devrez ajouter entre onze et douze pour cent de frais de notaire et d'impôts, qui sont à votre charge.Tout un chacun n’a pas forcément à disposition plusieurs milliers d’euros pour financer un achat.

Un autre élément à prendre en compte est le changement des habitudes de vie des nouvelles générations, pour lesquelles la mobilité est devenue une seconde nature. Il est rare aujourd’hui de voir quelqu’un naître, vivre et mourir au même endroit. Or débourser dix pour cent d’impôts sur la transmission patrimoniale lors de l’achat d’un logement implique un projet à long terme et la certitude d’avoir le temps d’amortir cet investissement.

C’est donc tout naturellement que la demande de logement en régime de location annuel a crû fortement ces dernières années. C’est un moyen de se loger souple et facilement adaptable. Si survient un changement dans la famille, l’arrivée d’un enfant par exemple, on résilie le bail et on loue un logement plus grand. En cas de promotion professionnelle impliquant l'installation dans une autre partie du pays, on donne un mois de préavis et on déménage. De plus, louer permet un planification financière solide. Les frais d’entretien importants sont à la charge du propriétaire et le loyer ne peut pas changer au-delà de l’IPC jusqu’à la fin du contrat.

Beaucoup de gens pensent que le versement d'un loyer équivaut à de l’argent perdu, alors que le paiement d’une hypothèque représente un investissement. Ce point de vue doit être nuancé : dans chaque mensualité hypothécaire il y a certes un amortissement de la dette, mais il y a aussi un intérêt, qui représente le loyer de l’argent et ne se récupérera pas non plus.

En réalité, le principal problème que l’on rencontre aujourd’hui, du moins sur la Costa Brava, est la cruelle pénurie de logements loués à l'année. Les causes en sont diverses, mais on peut en dégager deux principales :

  1. La Costa Brava est une région dont l’économie repose fortement sur le secteur touristique. Les mois d’été voient débarquer des centaines de milliers de touristes, qui viennent profiter du soleil et de la plage. Ces visiteurs sont disposés à payer des loyers importants et les heureux propriétaires de biens immobiliers disponibles peuvent obtenir en deux mois et sans risque d’impayés, les revenus qu’ils généreraient en louant à l’année.
  2. La législation n’est pas conçue pour encourager l’investissement dans ce secteur: le locataire est surprotégé et le bailleur n’a que peu de recours. L’expulsion d’un mauvais payeur est longue et difficile; elle implique l'assistance d’un avocat et donc des frais.

Il serait peut-être judicieux de tourner le regard vers d’autre régions, qui ont su développer ce secteur depuis longtemps, et de prendre exemple sur ce qui marche bien. L’Allemagne ou la Suisse, par exemple, sont des pays qui comptent plus de cinquante pour cent de ménages vivant en location, contre moins de vingt pour cent en Espagne. Dans ces pays, ce sont des immeubles entiers qui sont achetés ou construits par des investisseurs dans le but de faire de la rentabilité locative. Les droits et obligations de chacune des parties sont équilibrés et le système fonctionne.

Des loyers abordables impliquent une offre de logements suffisante; or on ne parviendra à cela que si le gouvernement prend les mesures nécessaires à attirer les capitaux privés. Cela signifie une meilleure protection des droits du bailleur, une procédure d’expulsion rapide et bon marché si le locataire ne paie pas, et un niveau de loyers suffisant pour que la construction de logements soit une affaire rentable.

This website uses proprietary and third-party cookies to improve the browsing experience as well as for analysis. By continuing browsing, we understand that you agree the use of cookies

What are cookies?

A cookie is a small file stored on the user's computer that allows us to recognize it. The set of cookies help us improve the quality of our website, allowing us to monitor which pages are useful to the website users or and which are not.

Cookies are essential for the operation of the Internet, providing innumerable advantages in the provision of interactive services, providing us with the navigation and usability of our website. Please note that cookies can not harm your computer and, if enabled, they help us identify and resolve errors.

What kind of cookies are used in this site?

Propietary cookies: those that are sent to the user's computer from a computer or domain managed by the publisher and from which provides the service requested by the user.

Third party cookies:those that are sent to the user's computer from a computer or domain not managed by the publisher but by another entity that analyzes the data collected. .

Persisting cookies: a type of cookie in which data are still stored in the terminal and can be accessed and processed by the cookie's responsible.

Analytics cookies: using web analytics to get information on the number of users accessing the site, number of pages viewed, and repetition frequency of visits, the duration, the browser used, operator who provides the service, the language used by the terminal or the city to which is assigned the IP address. Information that allows a better and more appropriate service by this website.

Accept the use of cookies.

We assume that you accept cookies. However, you can restrict, block or erase cookies from this site or any page from the browser settings.

Next you can find the main browsers help pages: